L'eau - Poème de Jo Mermet


L'eau, poème de Jo Mermet

L'eau

 par Jo Mermet

Omniprésente dans les fleuves, les océans, les rivières,
Je peux être calme, bouillonnante, envahissante,
Gouttes de pluie dures, éclaboussures légères,
Je pourrais démontrer ma puissance rageuse, écumante,
D'être traitée avec mépris de "lourd liquide
Inodore, incolore insipide"
Par ces savants dénués de poésie,
D'esthétisme. Qui se disent maîtres incontestés,
Sans aucune humilité, sans aucune modestie,
Des éléments, de la matière, de la pensée.

Sous ma transparente et apparente insouciance,
Les laissant cogiter leurs idées destructrices,
Echaffauder leurs oeuvres inquiétantes,
Je continue contre vents et marées, d'être la nourrice
Essentielle de la vie animale, végétale, humaine,
Avec mon amie la terre, généreuse et souveraine.
Dans ses entrailles bien chaudes et bien pleines,
Je peux somnoler, nonchalante, paisible, heureuse.
Ou me sentant, soudain, l'âme aventureuse,
Jaillir de roche en roche, torrent emballé,
Plonger dans l'abîme inconnu, vers la vallée.

Puis lentement, ondoyer dans les vertes prairies,
Où paissent, sereins, les chevaux, les vaches, les brebis
Aimant venir se désaltérer. Où les pêcheurs
Me caressent en taquinant le goujon, le brochet,
L'omble, la truite. Où ce doux et paisible rêveur
Monologue en contemplant mon manteau de lumière irisée,
Ecoute les vocalises du merle, mon doux murmure,
Le bruissement des feuilles dans les vertes ramures.
Admire ma parure changeante au fil des saisons.

Merci de votre visite,
à bientôt

Jo Mermet

Visitez ma Galerie en ligne

Chez.xyz​ ​s​ite fait par et pour les artistes. Ou la force du partage et l'envie de vivre ensemble...