Art conceptuel


art contemporain dans les musées

La tribu humaine en marche

 par Batistin

Toute action qui fait réfléchir fait avancer, d'accord !
Même un "coup de pied au cul" quand il est administré avec justesse et précision,
sans risque pour le derrière concerné, sauf marquer la mémoire de celui qui le porte !

Aujourd'hui une idée suffit pour gagner sa vie, même les boites de conserve vides,
ou emplies de matières fécales ou autres choses,
sont exposées à grand frais dans les Musées Nationaux.

Franchement, des idées comme ça, le berger de montagne, mon voisin, il en a aussi !
Pour autant, chaque fois qu'il décide de mettre une touffe de poils de sa biquette préférée,
celle qui a été mangée par le loup,
dans un bocal en verre entre deux pierres de la bergerie,
est-il d'un coup devenu artiste ?...

Classer tout et n'importe quoi dans la catégorie "art" me porte sur le système nerveux,
étant entendu que l'art conceptuel se prive allègrement du
"SAVOIR FAIRE"
c'est à dire par voie de conséquence, de l'apprentissage et donc ... du travail !
De fil en aiguille, le travail manuel perdant toute valeur, nous, et nos enfants, devenons fous..

La bourse et la cotation du prix du riz, du blé, de tout,
cotation sans rapport avec la réalité d'une production,
est la suite ou la raison de "l'art" conceptuel.
Mais l'achat d'oeuvres d'art est un placement déductible de l'impôt sur la fortune,
ceci expliquant cela..
Vous savez comme moi où cela nous mène, chaque jour en est la preuve,
impossible pour le boulanger du coin de gagner correctement sa vie....

Pour ma part, j'ai réalisé , il y a déjà fort longtemps une exposition conceptuelle avec quelques amis.
Evidemment nous espérions du public de vives critiques négatives, mais... nous avons eu du succès !
Ce fut terrible ! Un coup à se suicider, d'avoir eu du succès !
Voici l'expo:
Des miroirs alignés le long d'un mur , sous chaque miroir un mot inscrit en petit.
Les visiteurs devaient donc s'approcher pour lire, et , une fois le mot lu,
tombaient évidemment sur leurs propres visages.
Quelques mots au hasard, mais cela est sans fin,
"beauté", "disgrâce", "équilibre", "odeur", "translucide", ...
Imaginez en d'autres, trouvez des miroirs, lancez vous sur le marché de l'art,
vous serez célèbre de chez vous à New-York rapidement !

Evidemment le courage dans le choix des mots augmentera votre valeur artistique,
essayez ceux-ci, il sont terriblement efficaces:
"mort", "concentration", "terroriste", "sang", "enfant", "viande froide" etc

Ou d'autres à la mode, au gré de l'actualité...

Pour finir, le "conceptuel" n'est surement pas une mauvaise chose,
puisqu'il fait réfléchir;
la seule erreur est de l'avoir classé comme artistique,
ce qui prive tout un tas de corps de métiers de leur sens premier:
femme ou homme politique, curé de campagne, philosophe, et...
anciens de la tribu que l'on fout aux hospices !

Sans parler évidemment du corps des artistes, qui lui va à la déliquescence !