Courage et travail ne sont pas un concept, mais l'essence de l'art !


Courage et travail ne sont pas un concept, mais l'essence de l'art !

Courage et travail ne sont pas un concept, mais l'essence de l'art !

 par Batistin artiste

Du courage il en faut pour supporter les quolibets, les bonnes blagues, les sous-entendus,
enfin tout ce que l'on peut attribuer comme sens au mot "artiste".
En clair et en résumé, être artiste est souvent utilisé comme étant
le synonyme de fainéant ou de bon à pas grand grand chose !

Du courage il en faut aussi pour supporter ces phrases toutes faites
souvent entendues lors d'expositions:
_"Moi aussi je peins, mais par plaisir"
_"Ah, vous avez bien de la chance, moi j'aurais aimé,
mais... vous savez ce que c'est, l'usine, les enfants, tout ça"
_"Vous préférez le bleu de Prusse ou le vert de vessie ?"
_"Vos tableaux me rappellent ceux de mon cousin, un grand artiste lui aussi,
mais lui, il ne vend pas, il donne !"
_"L'intrinsèque relation avec Picasso ne fait aucun doute !" ...

Du courage il en faut pour trouver réponse à tout ceci ! Voici:
"Le plaisir est une donnée qui n'a d'importance
au moment de l'acte de peindre, que lorsque,
venant de lutter contre soi-même avec violence,
un peu de douceur et de facilité procurent enfin jouissance et contentement.

D'autre part, si vous préférez l'usine et vos enfants à l'égoïsme forcené de l'artiste
n'y voyez aucun désavantage, vous avez bien de la chance !

L'apprentissage des couleurs se fait à l'oeil, rarement sur leurs noms.

Bonjour à votre cousin retraité des postes et télécommunications.

Et, connaissez-vous l'enfant de coeur peint par Picasso pour ses 14 ans ?”
...

Ensuite, du courage il en faut aussi pour engager une véritable démarche artistique,
dont le sens ne se bornera pas à être le but de votre marchand d'art.

Mais là nous entrons de plein fouet dans ce qu'est le travail !