Bientôt Noël !


Noël Batistin

Bientôt Noël !

 par Batistin

Noël, Noël... Ce mot me rappelle quelques trucs.

 Une balade en forêt, pour ramasser de la mousse avec ma Vieille...
Cette mousse douce et tendre, vivace en plein l'hiver,
 faisait un nid douillet aux personnages de la crèche.

 Et puis, la messe de minuit,
où l'on n'attendait pas l'arrivée d'un gros barbu habillé de rouge,
mais celle d'un gosse habillé de peu...

Et puis monsieur le curé du village qui tout à coup disait:
"Embrassez votre voisin !".

 Ce jour là, celui dont je me souviens, j'avais pour voisin de messe,
un énorme bonhomme, ancien bûcheron et maintenant épicier.
Toute l'année, mes petits camarades et moi on lui volait des bonbons.
Ce jour là, après m'avoir soulevé du sol, il me glissa à l'oreille,
d'une voix sourde et inquiétante:
"Je ne t'en veux pas pour les bonbons".

 Voilà le sens qu'il m'est resté depuis, associé au mot Noël,
l'idée qu'un jour par an on peut ne pas mourir de suite
sous la vindicte populaire, mais être pardonné !

 Aujourd'hui pourtant je ne me pardonne pas moi-même
de la longue queue qui se fait devant les magasins,
magasins de jouets fabriqués par des ouvriers esclaves,
supermarchés à la promotion sur le bio industriel (!),
et les guichets des banques ouvertes 24h/24 sur le net
pour nous servir un joli crédit à la consommation.

 Alors que toute l'année bon nombre de mes compatriotes
me rabattent les oreilles avec les circuits courts,
le respect des artisans français,
et la morale qui se perd depuis que le banquier n'en a plus.

 Je n'aime pas le Père Noël, il est gros, gras, vulgaire,
et ses bottes font sur le parquet de nos maisons,
un bruit...un bruit... un bruit de bottes .

 Et ma Vieille, je ne sais plus pourquoi,
elle n'aimait pas ça, "le bruit des bottes"...

 Batistin